Marie Lepetit

Ses œuvres disponibles
Artiste

Vit et travaille à : Paris

 

Biographie

Texte sur Marie Lepetit – Atlas of the heavens-, 10.01.2017 – 10. 02. 2017

Arpenter le ciel  et voir la terre

De près de loin, aussi proche que possible des étoiles, pourtant il  ne s’agit que de peintures  et de valeurs alors qu’un effleurement de poudre graphite fait émerger la silhouette d’un homme et  installe des textes. Le trait du dessin inscrit le geste mesuré et les taches multicolores des trajets dans un espace.

Il nous semble reconnaitre l’écrivain au regard brulé par des astres  qui ne sont qu’une planète, comme s’il fallait se reprendre et s’astreindre à voir, seulement voir l’infini des possibles qu’offrent un travail apprivoisant en même temps que l’imaginaire d’une vision cosmique la réalité de la mise en œuvre de tentatives (réussies) d’un travail des matières. Imaginer au delà de son regard, rejoindre l’immensité d’un ciel rêvé pour se satisfaire de la subtilité des vibrations des gris, des textes fuyant dans une lecture empêchée et repartir du près au loin, puis repartir dans un recul pour trouver enfin la juste place de son regard. 

Lire la suite...

Il y a plusieurs propositions, des supports, des formats, des figures mais toujours cette sollicitation précise ce que dessin, peinture, récit veulent dire, pour remettre en jeu ce que nous supposons savoir, trouver la mesure, véritable question de maintenant . Bien sûr la figure de James Joyce ne peut innocemment entamer la déambulation et même si l’œil est déjà dans la pérégrination pour rejoindre le déroulé d’une peinture qui tombe du haut, on sait déjà que la référence est précise, que la modernité de la langue est convoquée dans sa capacité à jouer avec les termes de la matière même. Comme cette figure tutélaire évoque l’actif  du dispositif plastique. L’œuvre se fait dans l’organisation de l’exposition rebondissant dans l’affrontement de chaque élément avec le geste que fait la main montrant le ductus des mots  tout comme les coulures et les projections de peinture laissent apparaitre les constructions, sorte de calcul nécessaire dès qu’il s’agit du ciel et des étoiles.

Si on alterne  des dessins tout en retenue sur les papiers fins faisant apparaitre des textes semblant s’effacer à mesure que la lecture s’accomplit avec des peintures allusives et pleines d’un cosmos fantasmé et coloré, on se surprend à rentrer dans ce qui est presque un voyage imaginaire. On est dans la peau du papier, tout près  et comme projeté en arrière, à des milliers d’années lumière dans le même instant.

C’est ce trouble qui instruit sa présence.

On croit voir ce que l’on reconnait, des personnages : enfin, l’écrivain irlandais qui au siècle passé a bouleversé les termes de l’écriture, du récit surtout  et le voici au centre qui organise tel un point fixe  la disposition des formes, mais aussi le parcours du regard reprenant la cascade et la liberté de construire son chemin. Cette référence, comme celle de Dante, nous indique que les éléments de l’art sont des tissages d’intentions, que seul ce qui se constate vraiment est l’essentiel dans une œuvre. Alors, au plus près du regard, on  se satisfait des douces valeurs de gris entaillées par des lettres semblant gravées au stylet, délivrant la force des textes élégants, et si on aperçoit la silhouette d’une architecture constructiviste, on construit une histoire qui mêle l’idée  d’une archéologie récente utopique avec l’audace d’une maitrise faisant fi des affèteries rutilantes de l’art contemporain. Les planètes se jouent des alignements dans des cieux pointillés de myriades colorées. Ça flotte, ça rebondit de tableaux en dessins, contrastant avec les gestes précis dessinés pour mieux exprimer l’infini qui nous domine et nous redonne une place d’arpenteur à notre tour.

Marie-Claire Sellier – 5/1/2017

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Depuis 2015     Responsable du Centre d’Art du Safran, Amiens.

2008-2018        Workshop Art-visual, New-York University, Paris 75005

2005-2015        Workshop processing et art génératif à l’Ecole multi-média, Paris 75004

2005                 Décor  publicitaire pour la Société Générale

Depuis 1998 Chargée de cours à l’université d’Art de Picardie, Amiens

1985-2015  Professeur de peinture  au Centre d’Art du Safran, Amiens

1996-2001      Membre pour la préfiguration du centre d’Art contemporain le Plateau, Paris XIXème

FORMATION

Juillet 1989 Centre Acanthes : Villeneuve les Avignon, cours de Luigi Nono

1985 Diplôme National Supérieur des Arts Décoratifs de Paris

1983 Licence d’Arts Plastiques, Université de Lille III

 

Replier

Principales expositions

EXPOSITIONS PERSONNELLES  RECENTES 

2017/ Esad, Amiens.

2016/ Briobox, Paris.

2014/ Centre Max Juclier, Villeneuve la Garenne.

2013/ Galerie Briobox, Paris.

2011/ Galerie Interface, Dijon.

2010/ Galerie Briobox, Paris.

2008/ Le Safran, Amiens.

2005/ Au 30 rue Réaumur, Paris.

2003/ Espace Culturel  François Mitterrand, Beauvais.

EXPOSITIONS COLLECTIVES RECENTES

2017/ Du compas à l’équerre, Frac Picardie.

          Atlas of the Heavens II, Tokyo.

2016/ Spiral hall, Tokyo.

Lire la suite...

          Lignées, musée Eugène Carrière, Gournay sur Marne.

          True/mirror, espace Comines, Paris.

2015/ Spiral hall, Tokyo.

          Toutes uniques, toutes identiques, musée Alfred Canet, Pont-Audemer.

          Constellations/ Miroirs, Villa du Lavoir, Paris.

          Nuits de somnambule par jours éveillés, galerie EGP, Paris.

          Festival visages, Martigny, Suisse.

          Toutes uniques, toutes identiques, Goussainville.

2014/ Spiral hall, Tokyo.

          TemporaryItems, séquence I et II, Le 204, Paris.

          Nuit Blanche, projection au 204 rue Saint Martin, « metamorphosis », film en design génératif.

          Collection Gilles Balmet, ESAD de Grenoble.

2013/ URDLA, « cruel sporting » , Villeurbanne.

          Galerie Briobox, morceaux choisis, Paris.

2012/ URDLA, « sans début ni fin », Villeurbanne.

          Cité des sciences et de l’Industrie, Paris.

          New-York University, Paris.

2011/ Galerie Briobox, petits formats, Paris.

          Biennale de Cahors.

2010/ Nuit Blanche, galerie les Douches, Paris.

          Galerie Briobox, Paris.

          Le 19, Montbéliard.

2009/ La Fábrica Braço de Prata, Lisbonne.

          La Vigie, Nîmes.

          Les salaisons, Rommainville.

2008/ Traversée d’Art, Saint Ouen.               

2007/ Ecole des beaux-arts de Rouen, « point de vue, image du monde »

2006/ Voir en peinture two, La Générale, Paris,

             

PEINTURES MURALES

2013/ Mont Lozère, juillet, collection privée.

          Cisternino, août, collection privée.

2012/ Cité des sciences et de l’industrie, « Boson de Higgs », Paris.

2011/ Les archipels IV, V, VI, Interface, Dijon.

          Saint Maur, collection privée.

2010/ « Le retour des lucioles », le mur Saint Martin, Paris.

          Séquence IV, V, galerie Briobox, Paris.

          Séquence I, II, III, le 19 Montbéliard.

2009/ Mural, série N, collection privée, Guérande.

          Mural X, La Vigie, Nîmes.

          Mural IX, La Fabrica del Prato, Lisbonne.

2008/ Mural VIII, Scrivo in Vento, Carré Noir du Safran, Amiens.

          Mural VII, collection privée, Paris.

2007/ Mural VI « point de vue image du monde», école des beaux-arts de Rouen.

2006/ Mural V, « Voir en Peinture two », La Générale, Paris.

2005/ Mural IV, rue Réaumur, Paris, collection privée.

COLLECTIONS PUBLIQUES

2015/  Artothèques d’Amiens et de Tergnier.

2013/ Cité des sciences et de l’Industrie, bureau salle basse.

2010/ Artothèque du lot.

1991/ FRAC Picardie.

1984/ FRAC+2, FRAC Picardie. Galerie de prêt, Compiègne.

1983/ Musée des Beaux-Arts, Tourcoing.

BIBLIOGRAPHIE

2017/ Marie-Claire Sellier, communiqué de presse, «  Arpenter le ciel  et voir la terre », Esad Amiens.

          Jean-Pierre Ferrini, « Je vis un point », Esad Amiens.

2016/ Marie-Claire Sellier, communiqué de presse, « Les peaux du ciel », Briobox.

2015/ Samuel Descarène, communiqué de presse, Villa du Lavoir.

2014/ Julie Crenn, «Tutoyer l’épaisseur des cieux »,

          Bernard Point, « d’incidences en incidences »,

          Samuel Descarène, « Nessun Dorma », catalogue de l’exposition d’incidences en incidences.

2013/ Magali le Mens, galerie Briobox, «  Timbre, espace, mouvement » Paris.

          Artaïssime, été .

2011/ Revue Geste n°7.

2010/ Film, « Scrivo in Vento », Olivier Steiner.

          Monœilsurl’art.blog4ever.com, Jacques Bouzeran.

          Lucas Hees, communiqué de presse, galerie Briobox.

2009/ Atelier de création radiophonique, France Culture le 8 juin, Olivier Steiner lu par Mireille Perrier.                                                                                  

2008/ Alain Charre, le mur de la pensée, catalogue de l’exposition « Scrivo in Vento », Amiens.

2007/ Eric Corne, Paris Art.com et Politika à Belgrade.

2006/ Jean Daive, peinture fraîche, France Culture.

2003/ Olivier Grasser, MCA, Amiens.

          Jean-Pierre Ferrini, entretien, pour le catalogue, « extrait d’un carnet de dessins.

          Lorenzo Giovanonni, dossier de presse, Espace Culturel  François Mitterrand, Beauvais.

          Marcel André Stalter et Lorenzo Giovannoni, catalogue de l’exposition du Safran, Amiens.    

FILM

2014/ Metamorphosis, film en design génératif, réalisé avec Thierry Tranchina et Théo Gill

Replier

Dans l’atelier de l’artiste

Œuvres disponibles dans la galerie

Rechercher dans la galerie

Rechercher
Generic filters
Filter by Custom Post Type
Filter by Catégories du produit
Gravure
Peinture
Sculpture
Art Digital

Paiement Sécurisé

Garanties

Retour Gratuit (14 jours dans l'UE)

ut porta. risus commodo libero. libero amet,

Pin It on Pinterest