Jean-Hubert Fileyssant

 

Ses œuvres disponibles
Artiste

Vit et travaille en : Creuse (France)

 

Biographie

Jean-Hubert FILEYSSSANT Né le 13 août 1945, à Paris.
Il vit et travaille en Creuse (France)

Lire la suite...

Jean-Hubert vit en Creuse, une maison isolée qu’il a complètement remise en état et dans laquelle il a installé son atelier. Jean-Hubert est un grand artiste, mais il l’ignore. Ou il ne veut pas le voir. Solitaire, il ne se sent jamais aussi bien qu’au cœur de la nature à marcher dans une forêt profonde. Ce sont peut-être ces marches silencieuses qui lui donnent ce regard particulier qu’il porte sur la ville, qui apportent à ses toiles cette douceur singulière qu’il cache sous un aspect bourru souvent bougon. Ses aplats de couleur, ses constructions qui se superposent, ses compositions architecturées n’appartiennent qu’à lui.

Sa peinture a ceci de particulier : elle nous permet de saisir la sensibilité et l’humilité de l’artiste. Quand on regarde les toiles de Jean-Hubert et qu’ensuite on ferme les yeux, une histoire commence. Et cette histoire rejoint une autre histoire qui a commencé elle un soir d’automne dans les forêts creusoises…

Un homme marche, dans la nature, dans la rue devant chez lui, dans le marché d’une ville dont il ne connaît pas la langue, dans le couloir d’une maison endormie où apparaît, au travers d’un carreau, le parfum coloré de l’aube naissant au-dehors. Moments d’une vie d’homme, que chacun vit, et qui chez certains fait naître un phénomène particulier.

Pour JH, c’est ainsi que cela commence. Il observe, il arpente, observe encore, puis finit par sortir un appareil photographique, qu’il place devant son visage, comme un masque ou une longue-vue, et qu’il déclenche, avant de le ranger puis d’observer encore, et de reprendre la marche. L’appareil est conçu comme un outil précis permettant d’explorer les possibilités d’un cadrage et d’enregistrer avec précision chaque élément du paysage, ses formes et ses tonalités, attrapant par là même des éléments clefs quant à la fascination que la vue exerce sur le peintre, et qui n’apparaissent pas au premier coup d’oeil, dans l’enthousiasme de la rencontre, mais nécessitent un patient travail de clarification, de mise au point, qui nécessite le silence de l’atelier.

Ainsi, il récolte, puis retourne dans la maison où sont installés sa table, ses outils, son lit, et où il passera doucement au tamis le souvenir du paysage observé, tout en reprenant le cliché attrapé sur le vif. Alors, assis dans l’atelier, sur une toile blanchie, tendue comme la peau murmurant d’un tambour, il trace les lignes et les profondeurs d’un paysage, puis les jours suivants, il consacre plusieurs heures chaque matin à appliquer des couleurs. Et alors tout est transformé. Le monde qui s’offre à nous s’est agrandi d’un nouveau paysage qui était resté inexploré. On retrouve ici la fonction première de l’art : agrandir le monde.

Produire une peinture, pour JH, ce n’est pas un projet, ce n’est pas non plus une mode. C’est un phénomène natu­rel. Tout comme la chaleur qu’il dégage ou les rêves qui émergent dans son sommeil, c’est une des choses que produit le corps lors de sa rencontre avec le monde au cours de la vie.

Quand on parle de peinture avec lui, il faut comprendre que lui ne pense pas à des objets, il pense une activité : visiter le monde, peindre, puis offrir sa peinture à la curiosité, à l’appétit des autres ; c’est ainsi que lui-même se réchauffe, pour ensuite retourner visiter le monde, et peindre, et pouvoir revenir à ses semblables une nouvelle fois. Dans son enfance, la peinture était présente sur quelques murs des maisons où il est passé, mais surtout, elle était liée au patient échange de regard, d’attention, entre un homme peignant et son modèle, séparés par une petite distance et un chevalet environné de vapeurs de térébenthine. Mais tous les enfants qui posent pour les peintres ne deviennent pas tous peintres.

FORMATION
Collège d’Art et Dessin, Paris 6 ème.
Diplôme de l’Ecole Nationale des Arts Appliqués de Paris

Replier

Principales expositions

    • Galerie Dubernet à Tarbes
    • Mairie de Montmoreau les Mines

Lire la suite...

  • Salons du C.E.A. à Fontenay aux Roses
  • La Bergerie Moutier d’Ahun Salon d’hiver de Lyon
  • Eglise d’Ars – Aubusson
  • Centre Culturel de Sartrouville
  • Château du Théret – Guéret
  • Les Mésangères – Le Mans
  • Galerie Claire de Villaret – Paris 5e
  • Les Remparts – Blaye
  • SAMA – Creuse

Replier

Dans l’atelier de l’artiste

Œuvres disponibles dans la galerie

Rechercher des artistes dans la galerie

Rechercher
Generic filters
Filter by Custom Post Type
Filter by Catégories du produit
Gravure
Peinture
Sculpture
Art Digital

Paiement Sécurisé

Garanties

Retour Gratuit (14 jours dans l'UE)

Sed Phasellus ut id Donec Curabitur sem, efficitur.

Pin It on Pinterest